S’aligner…

À cette veille de rentrée, nous ne rentrons pas seulement nos enfants.
C’est également la rentrée professionnelle. C’est le moment où les planifications vont bon train, les budgets de l’année suivante sont votés et les plans stratégiques mis sur la table.
Pour certains surtout les plus jeunes, c’est un tournant dans leur vie professionnelle, car soit, ils commencent un stage en entreprise ou cherchent un nouvel emploi.
Pour les habitués sur le marché de travail, cette énième rentrée est l’occasion de se demander si l’on est vraiment aligné professionnellement.

Qu’est-ce l’alignement professionnel ?

Souvent, on comprend mieux ce qu’on veut en identifiant ce qu’on ne veut pas. Alors je dirai qu’est-ce ne pas être aligné professionnellement?

Quelques petits signes que nous percevons dans notre vie quotidienne peuvent nous mettre en alerte comme :

  • Se réveiller chaque matin encore plus fatigué•e et sans trop de motivation pour démarrer la journée
  • Ne pas avancer dans ses projets malgré tous ses efforts
  • Trouver que son quotidien et même sa vie manquent de sens
  • Avoir l’impression de jouer un rôle aussi bien dans votre vie personnelle, sociale que professionnelle.
  • Subir certains évènements comme tomber malade à la veille d’une formation à laquelle on n’avait pas envie de participer au départ,
  • Etc.

S’aligner commence par s’écouter soi-même. Dans nos précédentes parutions, nous avons appris à nous découvrir, prémices de l’alignement de soi. Il est alors temps de s’écouter.
Écouter ses émotions, ses besoins, ses limites. Se connecter avec son Moi intérieur, et commencer à établir le lien entre ses émotions à ses envies, se résoudre à laisser partir ce qui ne nous convient pas, accepter que l’on fasse fausse route, choisir sa nouvelle direction.

Ce que nous ressentons doit transparaître dans nos actions. Nos idées doivent se formuler dans notre parole. S’apparier à tous les égards, c’est cela s’aligner. Et on parle alors de « congruence ».

Petit exercice :
Dans un petit carnet de notes, diviser la page en deux :
Dans la première partie, notez comment on se sent par rapport à sa vie professionnelle, quels sont les points qu’on aime, ceux avec lesquels on est le moins à l’aise ?
Dans la deuxième partie, inscrire la situation professionnelle rêvée : ce qu’on aimerait se voir accomplir tous les jours, ce dans quoi on se sentirait le plus à l’aise.
Fermer le calepin et à partir de ce jour, commencer à s’écouter. Penser à comment remplacer la situation que l’on déteste avec celle que l’on aimerait voir. Chercher en nous les forces, les valeurs, les compétences que l’on possède déjà qui peuvent nous aider à le faire.
Petit à petit, poser les bases de son alignement.
Ne pas oublier de cultiver la bienveillance envers soi-même. Le processus peut être long. Parfois, on ne peut aller plus vite à cause de certaines réalités que l’on vit. Mais l’essentiel est de rester ouvert à toutes les éventualités et surtout de savoir lire et anticiper sur certains évènements.
 

Plus de lectures sur l’alignement professionnel?

https://effet-a.com/leadership-communication/3-bonnes-raisons-daligner-valeurs-personnelles-et-travail/ 

https://le-caribou.ca/alignement-de-soi/

Recevez toute ma bienveillante lumière.

N’oubliez surtout pas que je reste entièrement à votre disposition si vous avez envie d’entamer un processus d’alignement personnel et professionnel.


Votre bien-aimée, Lüella.

Publié par Lüella A.

M.Sc en Développement des Personnes et des Organisations, consultante en dynamisation et gestion de carrière, je mets à votre service plusieurs années d'expériences et des pratiques de management bien éprouvées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :