Le reflet du lion

En Afrique, les sages utilisent souvent des métaphores quand on leur soumet une problématique à résoudre. Cela leur permet de faire voir la situations sous un autre angle à leurs interlocuteurs et leur permettre de l’analyser autrement…

Il était une fois, un lion qui s’éloigna de la jungle où il vivait habituellement, et se retrouva perdu dans un désert. Il marcha longtemps sur cette terre aride, devenant de plus en plus assoiffé.

Finalement, il vit un étang d’eau. « Enfin ! je vais pouvoir assouvir ma soif » pensa-t-il.

Il courra vers l’étang, mais dès qu’il pencha sa tête pour boire, il y avait un autre lion déjà dans l’étang. Le lion se retira rapidement. Il tenta d’approcher l’étang à nouveau, encore une fois, le lion sans peur le regardait.

Reculant puis s’approchant, le lion sans peur lui barrait de plus en plus la voie.

Finalement, il devient tellement assoiffé qu’il marcha directement au bord de l’eau pensant :

Je m’en fous de cet autre lion et de comment il peut être féroce. J’ai besoin de l’eau pour survivre.

Il plongea sa tête dans l’eau et commença à boire. Pendant qu’il faisait cela, l’autre lion disparut en mille morceaux de reflets sur l’étang. (Shah, 1983)

Et si on essayait parfois d’analyser les problèmes autrement ?

De les lire sous un angle nouveau, autre que celui sous lequel ils nous ont été présenté. C’est l’exercice auquel je me pratique depuis quelques semaines.

Quand survient une difficulté ou un défi, nous avons tendance à s’y focaliser. Tellement que ce problème prend une proportion démesurée dans notre esprit et peut devenir coûteux en termes de temps et de moyens qu’on engage à le régler.

Que retenir de cette histoire ?

1.    Prendre toujours du recul et un temps de réflexion face à une difficulté.

2.    Nos limites sont érigées par nos peurs internes, nous les portons en nous et elles se reflètent dans notre réalité et nous paralysent.

3.    Nous pouvons décider d’être le lion, le roi de la jungle de notre propre vie ou nous laisser mourir de soif : soif de réussir, soif d’apprendre, soif d’avancer, soif de rayonner.

4.    Il y a toujours une alternative à tout problème, cela dépend de l’ange avec lequel nous décidons de l’analyser. Et surtout, de notre lecture dépendra les moyens pour les solutionner.

Quand on s’engage dans le merveilleux chemin de l’épanouissement professionnel, on rencontre souvent plusieurs challenges. Les lire sous d’autres angles nous ouvre une infinité de solutions.

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Publié par Lüella A.

M.Sc en Développement des Personnes et des Organisations, consultante en dynamisation et gestion de carrière, je mets à votre service plusieurs années d'expériences et des pratiques de management bien éprouvées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :